1970-1980... Génération perdue ?

February 22, 2017

1970-1980...

 

Certains d’entre vous se reconnaîtront dans ces années folles qui nous ont marqués à jamais. De bonnes choses en sont sorties (nous en l’occurrence) et d’autres moins bonnes (le disco, entre autres).

 

Je me souviens de Chapi-Chapo, un garçon bleu et une fille rouge (mouais…). Les stéréotypes avaient encore la vie dure, mais c’était mignon quand-même. Rien à voir avec les Télétubbies, même si ce n’était pas vraiment plus malin. Le manège enchanté aussi…. Divertissant. Puis arrive le monde imaginaire de l’Ile enchantée, Casimir and Co.

 

Je ne parle pas de nostalgie de ces décennies (il y avait déjà la crise -  pétrolière), mais des traumatismes que nous avons subis.

 

Je m’explique : à 3 ans déjà, j’étais sous l’influence de cette imbécile de Candy. J’avais préparé mon baluchon, j’ai descendu les escaliers et ai annoncé fièrement à mes parents que j’en avais marre, que je partais pour devenir infirmière. J’espérais retrouver sans doute mon petit prince des collines (lalalala !). Non mais, quelle idiote celle-là aussi !! Franchement, à 10 ans elle part à l’aventure en se trimballant partout Capucin, le raton-laveur.

 

Moi, j’étais hyper influençable, d’ailleurs, je racontais partout que j’avais été adoptée ! Quand je vous dis que je voulais m’identifier à cette foldingue !

 

Puis il y a eu, Heidi… du coup je voulais aller vivre dans les montagnes et traire les chèvres. Rien de bien méchant, mais pas beaucoup mieux.

 

Cela s’est gâté avec Rémy sans famille… super joyeux ! Non seulement, il n’a jamais retrouvé sa famille (on n’a pas vraiment su d’ailleurs pourquoi il avait été abandonné !). Mais en plus, son meilleur pote, le petit singe Joli-Cœur, meurt dans d’atroces souffrances. Tout ça car il voulait continuer le spectacle de rue malgré sa grave maladie. Il voulait gagner de l’argent pour nourrir Rémy qui ne pouvait pas payer ses médicaments. Super encourageant comme histoire, non ??!!

 

Goldorak combattait en utilisant toujours ses armes dans le même ordre, alors qu’il aurait pu directement sortir son astérohache pour finir son ennemi ! Non, il faisait d’abord tout son cinéma avec son fulguropoing, cornofulgure et tutti quanti.

 

Puis Albator. Il faisait rien grand-chose que regarder devant lui et écouter Stellie jouer du pipeau, mais qu’il était beau !!

 

 

Bref, vous l’aurez remarqué, ce n’était pas super instructif, mais ça faisait voyager. Il n’y avait pas de message à faire passer, c’était une période d’insouciance.

 

Ces premiers animes ont particulièrement marqué l’imaginaire collectif.

 

Alors que les distinctions filles-garçons étaient bien marquées à l’époque, c’est à ce moment que se sont amorcé quelques changements. Nos mères travaillaient en-dehors de la maison. Elles avaient une carrière à envisager. Mais elles continuaient à passer le balai et à cuisiner. Nos repères à nous, la jeune génération en mutation, en étaient complètement bouleversés.

 

Albator, lui, ne passait pas le balai, il se contentait d’être à la barre de son vaisseau spatial (d’ailleurs qui faisait le ménage ? C’était tout le temps nickel et rangé, malgré les dégâts occasionnés lors des batailles intergalactiques !). Bon, il me semble bien que son copain Alfred bricolait un peu et faisait à manger…

 

Heureusement, Ulysse 31 nous a un peu aidés. Il s’occupait de son fils Télémaque et de la petite Thémis. Il faisait en quelque sorte le baby-sitter. Ouf, on s’y retrouvait un peu.

 

 

 

Perdue entre deux eaux, dans une faille temporelle ?

 

Cette génération 70-80, une génération qui ne trouve plus sa place ? Ou simplement, une génération-charnière ?

 

Oui, mais… le fossé était creusé entre la bataille menée par nos mères pour que les stéréotypes hommes-femmes disparaissent, et les « rôles » de chacun, ancrés depuis des millénaires.

 

Nous sommes devenus des adultes avec des repères instables, changeants. Les adaptations n’ont pas été simples. Comment bien répartir les « rôles » ? Concrètement, qui fait quoi ? Les hommes sont déstabilisés par le pouvoir que prennent les femmes. Ils sont à la recherche de leur nouvelle place dans la société : une femme désire un homme qui l’aide dans le ménage, qui pense comme elle, qui lui laisse une place de choix dans la vie professionnelle, mais elle le veut « viril », sûr de lui…

 

Les femmes aimeraient pouvoir combiner une carrière et une vie familiale épanouie, mais ne disposent d’aucun outil pour mener à bien cette mission suicidaire.

 

 

Optimisme et développement social et personnel, la clé

 

En résumé, nous SOMMES une génération qui a permis un renouveau, une remise en question.

 

Je suis une optimiste convaincue et je trouve que les choses ont bien évolué. Après une période de troubles et de changements, arrive toujours une nouvelle ère d’épanouissement social et personnel.

 

D’ailleurs, n’est-ce-pas durant ces décennies qu’un dessin-animé nommé « Wattoo-Wattoo » évoquait déjà les problèmes liés à l’écologie ? Ne sommes-nous pas LA GENERATION « Touche pas à mon pote » ??!!!

 

C’est en cette période de crise, de doutes que le meilleur sort de nous tous. Nous devons nous poser les bonnes questions et ne pas nous laisser envahir par des pollutions politiques.

 

Envisageons déjà quelques améliorations à notre échelle :

 

 

VIVEZ PLEINEMENT

 

DONNEZ-VOUS LA POSSIBILITE DE REALISER CERTAINS DE VOS OBJECTIFS

 

REDECOUVREZ LES LIENS SOCIAUX

 

AIDEZ QUI VOUS POUVEZ QUAND VOUS LE POUVEZ (ça rend heureux !)

 

NE SOYEZ PAS RANCUNIER

 

SOYEZ EMPATHIQUE

 

AYEZ UNE VISION PLUS OUVERTE ET GLOBALE

 

========================

 

Je tiens à remercier Candy qui m’a aidée à m’accrocher dans la vie, Heidi qui m’a fait aimer la nature, Watoo-Watoo qui m’a fait prendre conscience de l’importance de préserver notre planète, Goldorak que j’ai vraiment kiffé, Ulysse 31 qui est le baby-sitter le plus cool que j’ai jamais connu et enfin Albator qui ne fait rien mais que je trouve encore toujours sexy !

 

Enfin… pardon à mes parents pour mon foutu caractère, mais vous voyez bien que ce n’est pas ma faute !

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Tutos… j’ai beau essayer, je m’ai planté !

February 23, 2017

1/3
Please reload

Publications récentes
Publications
Recherche par Tags
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean
  • White YouTube Icon
  • RSS Clean

September 2, 2017

August 16, 2017

Please reload

© 2023 by DO IT YOURSELF. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now