Tutos… j’ai beau essayer, je m’ai planté !

February 23, 2017

Tutos… j’ai beau essayer, je m’ai planté !

 

Qui d’entre vous a déjà tenté de suivre les tutoriels hyper faciles sur You Tube, Facebook & Co ??!!

 

Quand je me suis retrouvée à la maison en arrêt-maladie, pour me calmer les nerfs j’ai tenté l’expérience. Je me suis dit qu’il fallait que je m’occupe les mains, j’avais vraiment envie de construire quelque chose. Envie de sentir que les dix doigts dont on m’a dotée pouvaient servir à quelque chose d’utile et arriver à fabriquer du joli.

 

C’était sans compter mes débuts de « bricoleuse » à l’école, quand je m’échinais à tricoter une ligne du beau pullover que l’institutrice nous a demandé de réaliser !

 

« Au secours, Nana !! Madame nous a dit qu’on devra porter notre pull le dernier jour d’école avant les vacances de Noël. J’en suis toujours à la première ligne !!!!!  Je ne peux décemment pas porter ça !!! » Ouf, Nana tricote super bien et me finit le pull en deux temps trois mouvements. Sauvée… pour cette fois !

 

L’année suivante, on doit crocheter une trousse avec doublure et fermeture éclair. Non, mais on se fiche de qui ?! J’en ai déjà parlé dans un article précédent : à bas les stéréotypes prônant le tricot et la couture pour les filles !  Révolution !!! Grrrr… Ben, Nana l’a aussi fini celui-là. Du coup, ça ne m’a pas laissé un souvenir concluant.

 

Donc, j’en reviens à mon besoin de m’occuper les mains… vive internet, on y trouve tout. Comment se tricoter une écharpe juste avec les doigts, comment se faire un joli porte-monnaie en collant quelques bouts de tissu (génial, fini la couture !), comment réutiliser les rouleaux de PQ vides (tout un programme !) et Dieu sait qu’on en consomme chez moi (4 gars à la maison !)

 

 

Verdict

 

Quelle misère ! Ils ont beau poster des vidéos ultra détaillées, je me les regarde 6 fois au ralenti… rien à faire, ça foire à chaque fois ! Pathétique…

 

Dépitée, découragée… Ca a l’air si simple de faire de la colle naturelle soi-même, de rouler un fil de laine dedans, de l’enrouler autour d’un ballon de baudruche gonflé. Normalement ça devient, lorsque c’est sec, un beau luminaire. Mouais, tu parles, Charles : de la colle partout qui me fait une deuxième peau sur les doigts, le fil de laine qui glisse le long du ballon et du coup, il ne reste qu’un gros amas d’une espèce de bouillasse. En plus, j’ai utilisé tous les ballons que j’avais gardés pour le prochain anniversaire. Bref… que du bonheur !

 

Je m’amuse comme une folle. Je ne suis absolument pas capable de faire ce « bricolage rapide et facile à faire soi-même pour donner du cachet à votre intérieur à peu de frais » ! (voix off d’hôtesse de l’air super sexy qui semble dire que même si on a 4 ans, on peut le faire.)

 

J’ai envie de braire, là.

 

 

Qui cherche trouve

 

Quand ma sœur m’a dit qu’elle avait trouvé une occupation qui l’amusait et qu’elle s’étonnait elle-même d’arriver au résultat voulu, j’étais verte de jalousie (nan, c’est pas vrai. Mais si, un peu quand-même).

 

Je suis passée voir ce miracle, et là, c’est vraiment un miracle : un merveilleux meuble relooké, patiné, super joli !! « Trop bôôôô, ma soeur ! ». (je précise qu’elle était aussi douée que moi en bricolage à l’école !). No offence, my sister ! (note de la sœur : « None taken… »)

 

Du coup, comme j’avais plus trop d’idées, j’ai commencé à l’aider à rénover ses meubles. Et là, re-miracle, j’ai trouvé un truc dans lequel je ne suis pas trop mauvaise : forer, visser, clouer ! J’adore ! (mes doigts pas toujours, mais c’est moi la chef !)

 

J’avais trouvé ma voie ! Je suis un peu Miss Bricola (pour ceux qui s’en rappellent), mais en bien hein ! J’arrive à faire des trucs maintenant. Je suis encore en phase d’apprentissage… mais j’y arrive.

 

 

La cerise sur le gâteau (ça non plus ce n’est pas mon fort, les gâteaux ; ils sont bons mais pas beaux), c’est que ça me plaît et que je peux y passer des heures. Bon évidemment, je ne passe pas ma journée à faire des trous dans les murs parce que ça me plaît, rassurez-vous. Ma maison ne ressemble absolument pas à un gruyère… quoique, parfois avec l’odeur de fondue…

Bref, je m’égare…

 

Quoiqu’il en soit, je réalise donc maintenant quelques modestes montages décoratifs, pas encore parfaits, mais jolis (j’ai pas envie d’être modeste, na !).

 

Et après cela, ma sœur et moi-même avons également trouvé un moyen de fabrication de bougies artisanales naturelles, coulées dans des conteneurs recyclés. Et là, on n’est pas peu fières !!

 

Vous pouvez les « admirer » (la modestie m’étouffe) sur notre page FB ou notre site internet.

 

 

 

Morale de l’histoire 

 

Le « tue-tôt » n’est pas bon pour la santé !

 

Trouvez votre voie par vous-même, ou alors… copiez votre sœur !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Tutos… j’ai beau essayer, je m’ai planté !

February 23, 2017

1/3
Please reload

Publications récentes
Publications
Recherche par Tags
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean
  • White YouTube Icon
  • RSS Clean

September 2, 2017

August 16, 2017

Please reload

© 2023 by DO IT YOURSELF. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now